The Cure : Les Symphonies Névrotiques

The Cure : Les Symphonies Névrotiques

4.3/5

Présentation de l'éditeur Résonnant avec une grâce sépulcrale depuis la fin des années 1970, la voix de Robert Smith, semblable à nulle autre, flirtant dangereusement avec la brisure, a retourné les sens de millions de «curistes» à travers le monde. Si le groupe a pu vendre plus de trente millions d'albums en trente ans de carrière, c'est que l'oeuvre des Cure présente tous les sentiments qui traversent une histoire d'amour et dans lesquels toute une génération peut se reconnaître. Entre joie, détresse et rêve, entre névrose, passion et espoir... Des premières répétitions dans la morne ville de Crawley aux émeutes qui ont dévasté les stades d'Amérique du Sud, l'ouvrage revient sur l'itinéraire d'un groupe de légende et propose de nombreux extraits d'interviews. Des artistes reconnus - Rînocérôse, Dominic Sonic - ou issus de la nouvelle scène rock - Apple Jelly, Junkstar - viennent également témoigner de l'influence incontestable des Cure sur leur oeuvre et sur toute la musique pop-rock, présente et à venir. Thierry Desaules est journaliste et se consacre désormais à l'écriture. Il est l'auteur du Ventre, un premier roman aux lignes vénéneuses publié en 2006 aux éditions Bonobo. Le grand public le découvre en 2009 avec la publication, aux éditions Alphée, de deux biographies de référence, Indochine, L'ombre des mots - soutenue par Nicola Sirkis - et Placebo, Rock sur ordonnance. Extrait Extrait du prologue de Thierry Desaules A Letter to Emma Elle s'appelait Emma, portait malgré ses 14 ans un outrageux maquillage noir autour des yeux, que les «modeux» d'aujourd'hui qualifieraient probablement de «smoky eyes». Son rire était aussi tonitruant que la tristesse qu'il en émanait parfois. Un soir nivéal de 1989, Emma est arrivée chez moi avec un compact-disc dont la pochette évoquait un lac de fleurs sombres où semblait se noyer le visage blême d'un homme aux lèvres rouges et au regard insondable. En ouvrant le livret qui accompagnait le disque, je fus stupéfait par l'odeur qui émanait du papier ; une fragrance un peu acide, un parfum à la fois séduisant et dérangeant. Était-ce dû à l'encre ? Au papier glacé neuf ? Je ne le saurai jamais... Et c'est ainsi que démarra mon aventure avec The Cure, à cause d'un parfum inconnu dégagé par une pochette de disque. À quoi tient une histoire d'amour ? Me direz-vous... Je plaçai le compact-disc sur ma platine, curieux de découvrir quel son pouvait produire un groupe dont la pochette avait une telle odeur. Les premières notes de «Plainsong» brisèrent avec grâce le silence sépulcral de ma chambre d'adolescent. Emma me fixait intensément, attendant une réaction de ma part. Je restais stoïque, le nez dans le livret, un peu abasourdi sans doute... La voix de Robert Smith, semblable à nulle autre, flirtant dangereusement avec la brisure, me figea le sang. C'était une sensation délectable, agréablement dérangeante. Biographie de l'auteur Thierry Desaules est journaliste et se consacre désormais à l'écriture. Il est l'auteur du Ventre, un premier roman aux lignes vénéneuses publié en 2006 aux éditions Bonobo. Le grand public le découvre en 2009 avec la publication, aux éditions Alphée, de deux biographies de référence, Indochine, L'ombre des mots soutenue par Nicola Sirkis et Placebo, Rock sur ordonnance.

28,79 €

Acheter maintenant

On assure vos arrières !

Les marchands sélectionnés par Reepeat ont été choisis pour leur qualité de service et leur sérieux.
Voici les 3 conditions minimales requises pour qu'un produit soit référencé sur Reepeat. 🧐

Produit garanti

Inspectés par des professionnels

Les produits reconditionnés que nous sélectionnons sont testés, inspectés et remis en état par des professionnels.

Produit garanti

Produits garantis 6 à 36 mois

Si le produit présente des dysfonctionnements pendant la période de garantie, il est remplacé gratuitement.

Produit garanti

Retour sous 14 jours minimum

Essayez le produit chez vous pendant au moins 14 jours. S'il ne vous convient pas, renvoyez-le au marchand.