La Pirouette

La Pirouette

Présentation de l'éditeur Au détour d'une escapade romantique dans la ville baroque d'Antigua, Eduardo et Lia, jeune couple de Guatémaltèques cultivés et assoiffés d'ailleurs, font la connaissance de Milan Raki, un pianiste serbe surdoué que la carrière a entraîné de l'autre côté de l'Atlantique. Pour Eduardo, le professeur d'université bien arrimé à sa propre existence, cette rencontre produit l'effet d'une déflagration. Pendant deux jours, à copieux renforts de bière et de références aux plus grands jazzmen américains, Milan, l'éternel apatride, déchiré entre l'identité serbe de sa mère et l'identité tsigane de son père, et Eduardo, l'enfant d'un rescapé d'Auschwitz, tissent une amitié qui ne connaîtra pas de frontières. De retour à sa vie quotidienne, Eduardo ne parvient pas à se détacher du souvenir de son fugace ami. Et pour cause : celui-ci lui envoie régulièrement, des différents endroits où le mène sa tournée, des cartes postales énigmatiques dans lesquelles il lui confie des bribes de l'histoire du jazz manouche, des considérations sur l'existence... Le jour où il reçoit ce qu'il perçoit comme une carte d'adieu, Eduardo n'hésite pas longtemps avant de se décider à partir pour Belgrade, à la recherche du demi-gitan demi-fou et de sa dernière «pirouette». Au coeur de la farouche communauté tsigane, de quartiers reclus en bistrots enfumés, de trottoirs douteux en baraques de fortune, Eduardo enquête sur la destinée de Milan, et, en même temps, sur les origines et traditions d'une civilisation aussi fascinante qu'incomprise. Eduardo Halfon est né au Guatemala en 1971 et a passé une partie de sa jeunesse aux États-Unis. Après ses études, il revient dans son pays natal pour y enseigner la littérature à l'université Francisco Marroquin. Depuis Esto no es una pipa, Saturno paru en 2003, il a publié neuf romans, dont La Pirouette, qui a reçu en Espagne le prestigieux Prix José Maria de Pereda récompensant les romans courts. En 2007, Eduardo Halfon est nommé parmi les quarante meilleurs jeunes écrivains latino-américains au Hay Festival de Bogota et en 2012, il bénéficie de la Bourse Guggenheim. Il vit aujourd'hui dans le Nebraska. Extrait Pourquoi veux-tu le retrouver, Dudú ? Je finissais de boucler ma valise et Lia, en petite blouse bleue de médecin, était allongée par terre sur le dos, brassant entre ses mains toutes mes cartes postales. Je n'avais rien dit. Je n'avais pas de réponse. Je n'en ai toujours pas. Je ne sais toujours pas pourquoi je voulais retrouver Milan Rakić. Je ne sais plus au juste pourquoi ni comment j'avais décidé de me rendre à Belgrade. L'idée avait peut-être germé en moi à travers tant de cartes postales, à travers tant d'histoires que j'avais en quelque sorte fini par considérer aussi comme miennes. Elle avait peut-être mûri pendant cette longue année où je n'avais plus reçu aucune nouvelle de Milan. Et sans doute avait-elle fini par se cristalliser, obsédante, du jour où j'avais découvert un ruban parfait pour ficeler mon pack balkanique : Danica Kovasević, une fille très serbe et très jolie, qui vivait depuis plus de dix ans au Guatemala. Je l'avais connue dans une discothèque à la mode. Avant de me la présenter, un ami m'avait chuchoté à l'oreille que cette prétendue publiciste était en réalité une prostituée de haut vol. Le dessus du panier, mon vieux, avait-il dit dans un souffle de tequila, le regard tourné vers je ne sais quel lointain royaume aux tours de guet. Cette même nuit, dans le brouhaha et le vacarme d'une quelconque musique électronique, j'avais dit à Danica (accent sur la deuxième syllabe pas sur la première, avait-elle fait en me corrigeant) que je désirais me rendre à Belgrade ; mais il est fort probable aussi qu'après deux ou trois whiskys j'aie dit qu'il me fallait aller à Belgrade, car le whisky, comme l'on sait, surtout mon grand-père polonais, exalte la nécessité. Elle avait souri et m'avait dit quelle bonne idée, évidemment sceptique. Mais le lendemain, je l'avais

10,50 € 17,00 €

Acheter maintenant

On assure vos arrières !

Les marchands sélectionnés par Reepeat ont été choisis pour leur qualité de service et leur sérieux.
Voici les 3 conditions minimales requises pour qu'un produit soit référencé sur Reepeat. 🧐

Produit garanti

Inspectés par des professionnels

Les produits reconditionnés que nous sélectionnons sont testés, inspectés et remis en état par des professionnels.

Produit garanti

Produits garantis 6 à 36 mois

Si le produit présente des dysfonctionnements pendant la période de garantie, il est remplacé gratuitement.

Produit garanti

Retour sous 14 jours minimum

Essayez le produit chez vous pendant au moins 14 jours. S'il ne vous convient pas, renvoyez-le au marchand.